animer son blog gratuitement est une erreur

Lorsqu’on lance son blog, et c’est encore plus vrai en 2021, on n’a pas envie de mettre la main au portefeuille. Alors bien souvent on choisit de tout faire en gratuit. Et pourquoi s’en priver ? À notre disposition gratuitement nous avons : les thèmes, les extensions, les tutoriels et j’en passe.

Et puis, c’est humain, on se dit que si on peut tout trouver en version freemium pourquoi payer ?!

J’ai tout un tas de réponses pour vous mais toutes nous ramènent au même point : le temps (et donc l’argent). Alors voici, selon moi, pourquoi gérer et animer son blog gratuitement est une erreur.

WordPress disposant de plus de 65 % de part de marché, nous allons nous en servir pour exemple dans cet article.

Le gain de temps

Pour avoir créé plusieurs blogs et sites de mes petites mains, je peux vous assurer que j’ai vu la différence entre tout faire moi sans dépenser un sou et tout faire moi-même en mettant la main au portefeuille.

Et cette différence se trouve vraiment dans le gain de temps – et d’argent. Je m’explique :

Lorsqu’on prend les versions gratuites des thèmes WordPress on a accès à un certain nombre de possibilités de personnalisation. On a de quoi s’amuser sauf que… ! bien souvent, si on veut personnaliser un peu plus son site pour se démarquer, il faut mettre les mains dans le camboui. Comprendre ici, le langage html qu’on appelle plus communément le code. Et là, même si on a quelques notions et qu’on suit les tutoriels trouvés sur Internet et Youtube, ça ne suffit pas. On se retrouve vite bloqué avec des incohérences jusqu’à parfois faire crasher son blog.

Et si toutefois on s’en sort, compter ses heures de travail, de visionnage de vidéos Youtube, de lecture d’articles de blog, etc. nous permet vite de nous rendre compte qu’on a perdu un temps et une énergie considérables.

Le temps c’est de l’argent

Tout ça est évité avec un thème payant. Il nous offre de plus larges possibilités de personnalisation, si bien qu’on peut aisément et rapidement faire un blog à son image. Nul besoin de se lancer dans du code.

Après, si vous aimez bidouiller et vous souhaitez vous faire la main sur le blogging et le langage html via WordPress notamment, alors la version gratuite peut vous être bien utile. Reste à savoir si vous disposez du temps nécessaire.

La qualité de votre blog et vos contenus

Pour beaucoup, bloguer n’est pas bien compliqué, il suffit d’écrire. Sauf que non ! Si vous souhaitez voir votre blog grandir (et accessoirement être source de retour sur investissement) il faudra l’optimiser et produire du contenu de qualité

Un contenu de qualité, rappelons-le, est un contenu pertinent, qui apporte quelque chose à vos lecteurs. Une information inédite, pertinente, bien écrite et développée. C’est là où entre en jeu l’optimisation.

Pour espérer que votre blog soit lu par de nombreux internautes et à terme vous apporte une source de revenus il faut l’optimiser. Optimiser la structure et les contenus. Et pour ça, un professionnel peut vous accompagner. Mais si vous n’êtes pas prêt à faire appel à un professionnel de la rédaction web vous pouvez aussi vous former. Et on en revient au premier point : se former ou déléguer la rédaction web vous coûtera moins cher en temps et en argent que de lire et regarder tous les contenus disponibles sur la Toile.

Pour terminer, la dernière raison et la plus simple : quand on ne sait pas faire X chose parce que ce n’est pas dans nos compétences, il vaut mieux déléguer ou se donner les moyens de réussir. Un exemple on ne peut plus réaliste et simple : je ne sais pas faire la vidange de ma voiture, je l’emmène chez le garagiste. En blogging, finalement, c’est pareil.

Pour terminer, il est important de voir son blog comme un investissement pour son business. C’est une petite pierre à l’édifice qui, s’il est bien réalisé, vous rapportera à un moment donné. Ne négligez ni sa structure, ni son design, ni son contenu.

2 commentaires sur “Pourquoi gérer et animer son blog gratuitement est une erreur ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 octobre 2021

Auteur : Priscillia